Notre héros de la Journée des anciens combattants : John Marquez, IDEA Brackenridge

L'un de nos héros de la Journée des anciens combattants est John Marquez, membre de l'équipe des installations d'IDEA Brackenridge et vétéran. M. Marquez a rejoint IDEA en 2019 et a été inspiré par les universitaires IDEA pour terminer son baccalauréat après avoir servi dans les Marines américains.  

Les écoles publiques IDEA et le pays célèbrent la Journée des anciens combattants le 11 novembre pour célébrer l'équipe et la famille comme John Marquez et tous les hommes et femmes qui protègent et servent notre pays de manière désintéressée. 

"J'ai rencontré ma femme, Erica Gonzales-Marquez, dans les Marines des États-Unis où elle a également servi. Nous fêterons 22 ans de mariage en décembre prochain. Oui, ma femme m'a surclassé quand j'étais dans les Marines et elle le fait encore aujourd'hui. – John Marquez, membre de l'équipe IDEA et vétéran

Quelles sont certaines des raisons pour lesquelles vous avez rejoint l'armée ? Comment avez-vous choisi votre branche de service ? 

J'ai rejoint l'armée américaine pour plusieurs raisons, mais la raison principale est que je voulais servir mon pays. Quand j'ai rejoint l'armée en 1999, l'université n'était pas pour moi. Cela ne m'intéressait pas du tout. Je voulais quitter la maison et m'aventurer dans le monde. J'aime un bon défi, et je voulais tester mes limites. Rejoindre l'armée était l'occasion rêvée de m'améliorer et de me dépasser.  

J'ai senti que rejoindre l'armée était un sens du devoir que je devais accomplir peu importe les obstacles. J'ai également rejoint l'armée pour avoir l'opportunité de voyager à travers le monde et de voir différents pays et leurs coutumes et traditions. J'ai voyagé en Australie, à Singapour, en Thaïlande, à Guam, en Corée du Sud et dans quelques autres endroits.

Quelles sont certaines des choses dont vous vous souvenez au sujet de l'adaptation à la vie militaire ? 

Courir cinq kilomètres tous les jours, se lever tôt et passer le test de condition physique chaque année. Pull-ups, push-ups et crunchs. Les coupes de cheveux et le rasage des poils du visage. Il y avait beaucoup, beaucoup d'adaptations nécessaires; ce ne sont que quelques-uns. 

Où as-tu servi ? 

J'ai servi à Okinawa, au Japon, et à Cherry Point, en Caroline du Nord. J'ai également servi dans deux guerres : l'opération Enduring Freedom et l'opération Iraqi Freedom. 

Comment êtes-vous resté en contact avec votre famille et vos amis à la maison ? 

Je suis resté en contact avec ma famille principalement par e-mail et par téléphone, mais j'ai aussi utilisé le service postal de temps en temps. Si nécessaire, J'utiliserais une partie de mon congé de 30 jours pour rentrer chez moi et être avec ma famille. C'était tellement merveilleux de les voir après leur absence! 

Quand avez-vous quitté l'armée ? À quoi ressemblait ce processus ? 

Ma fin de service actif a eu lieu en juillet 2003, mais j'ai dû terminer ma réserve inactive prête (IRR) de 4 ans. Si un conflit éclatait et que le gouvernement avait besoin de plus de troupes, ils m'appelaient et m'activaient en service actif et m'envoyaient là où se trouvait le conflit ou là où de l'aide était nécessaire.   

Comment se sont déroulés vos premiers mois hors service ? 

Mes premiers mois hors du service ont été horribles parce que je voulais dormir, mais mon corps m'a réveillé à 4h30 pour aller courir trois miles ! Cela a duré environ trois ans avant que je ne m'adapte à la vie de civil.  

Quand avez-vous rejoint IDEA Public Schools ? Qu'est-ce qui vous a inspiré à le faire ?  

J'ai rejoint IDEA Public Schools en mai 2019. Ce qui m'a inspiré à rejoindre IDEA, c'est la structure à laquelle j'étais déjà habitué à l'époque où j'étais militaire. Je pense que la structure est si importante pour que les élèves réussissent. Cela les aide à établir des routines qui contribuent à la réussite scolaire et dans la vie. De plus, tout le monde sur le campus se soucie des étudiants. Nous sommes tous dans le même bateau.     

Qu'est-ce que vous aimez le plus dans votre travail? 

 Ce que j'apprécie le plus dans mon travail chez IDEA, c'est le service rendu à nos universitaires. C'est pourquoi nous, en tant que membres du personnel d'IDEA, sommes ici ! 

Partager cette publication

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur WhatsApp
WhatsApp
Partager sur pinterest
Pinterest

Articles récents